ARNAUD DE LA COTTE

© Gérard Courant

BIOGRAPHIE

Arnaud de la Cotte vit et travaille sur les rives du lac de Grand-Lieu (Loire-Atlantique) où il organise des résidences d’auteurs comme directeur artiste artistique de l’association l’Esprit du lieu. Il a commencé son Journal filmé en février 2016 et publie depuis un épisode par semaine sur sa chaîne YouTube. Hors du web, le Journal filmé a été présenté en 2018, dans le cadre du festival Extra au Centre Pompidou et du Olonnes Films Festival. Il participe à des résidences : La Métive et La marelle et publie le livres des textes du Journal filmé, deux tomes disponibles

SITE DE L’ESPRIT DU LIEU – lespritdulieu.fr

RETROUVEZ ARNAUD DE LA COTTE

DIMANCHE 29 NOVEMBRE • NOUVEAU STUDIO THÉÂTRE
16H00 – DÉBORDEMENTS
> Delphine Bretesché, Arnaud de la Cotte, Kossi Efoui, Guillaume Ertaud, Hélène Gaudy, Xavier Mussat et Anthony Poiraudeau – lecture sonore et création vidéo – 40 mn

PROGRAMME COMPLET DE BIFURCATIONS#6

DÉCOUVRIR SON TRAVAIL

Le Journal filmé d’Arnaud de la Cotte

Après avoir longtemps écrit, longtemps filmé ; après avoir appris des auteurs, écrivains et plasticiens que j’ai reçus pendant vingt ans, en résidences autour du lac de Grand-Lieu, j’ai développé ma propre écriture en devenant filmeur.
Le Journal filmé s’inscrit au croisement de la littérature, du cinéma et des arts visuels. Au jour le jour, j’enregistre mon quotidien, je monte les images et les sons, j’écris des textes, je les enregistre. Ainsi, chaque épisode publié sur ma chaîne YouTube et sur un blog est une reconstruction qui navigue entre réalisme et poésie, entre souvenir et imaginaire.

Le journal filmé est un genre cinématographique qui s’est développé aux États-Unis autour de Jonas Mekas et en France avec des réalisateurs comme Joseph Morder, Gérard Courant et Alain Cavalier. L’apparition du numérique et le développement du web ont favorisé l’invention de nouvelles pratiques d’écritures diffusées sur les plates-formes vidéo et sur les réseaux sociaux.

CHAÎNE YOUTUBE du Journal filmé
BLOG du Journal filmé